Voyage au Japon : que faire à Oita sur l’île de Kyushu ?

La ville de Oita au Japon

Oita est une ville très peu connue des voyageurs au Japon. Il s’agit de la capitale de la préfecture d’Oita sur l’île de Kyushu, la troisième plus grande île nippone, dans le sud de l’archipel. De par cet aspect, elle s’avère être une destination idéale pour ceux qui sont à la recherche de lieux particuliers loin des sentiers touristiques. C’est une ville tout à fait authentique permettant de découvrir un mode de vie calme à la japonaise, une culture originale, une nature sauvage, une histoire très riche et des paysages particuliers. D’ailleurs, au cours d’une escapade au Japon, notamment dans cette ville, plusieurs expériences sont à portée de main.

Réaliser des découvertes historiques, culturelles et religieuses à Oita

La ville d’Oita dispose d’une histoire très riche. Elle a connue l’influence portugaise et chrétienne depuis le 16e siècle. D’ailleurs, lors d’un voyage au Japon, un centre d’exposition est accessible. Qui est à proximité des ruines de l’ancienne résidence du clan Otomo pour avoir des informations sur l’histoire de la ville. Malheureusement, il y a très peu de renseignements traduits en anglais. De ce fait, il est conseillé d’être en compagnie d’un guide. Dans tous les cas, il est toujours agréable de se rendre du côté des ruines du château de Funai. Le château fut érigé en 1597. Et durant la Seconde Guerre mondiale il a été détruit plusieurs fois par les guerres féodales.

Actuellement, il ne reste plus que les murs d’enceinte et son parc orné d’un sanctuaire shinto. Malgré tout, les lieux dégagent une atmosphère peu commune. Au printemps, le paysage y est attrayant avec de somptueuses fleurs de cerisier ornant le panorama.

Pour les amateurs d’architecture et art, l’OPAM ou le musée d’art préfectoral d’Oita propose une magnifique architecture. Il expose également une collection permanente d’œuvres d’artistes locaux. On y trouve également des expositions temporaires. Dans le même thème, le musée d’art de la ville d’Oita propose une large collection d’oeuvres d’artistes locaux. Le jardin qui l’orne expose également de splendides œuvres d’art. Situé au sommet d’une colline, le musée offre un magnifique panorama de la baie de Beppu. Partir à la découverte d’Oita est en effet une étape intéressante à faire durant un voyage au Japon, notamment du point de vue culturel.

Rejoindre la montagne des singes de Takasaki lors d’un voyage au Japon

Explorer la montagne des singes s’avère être une expérience vivifiante au Japon. C’est une aventure permettant de s’immerger dans l’univers de plus de 1 500 macaques de japonais vivant en liberté dans le parc de Takasakiyama. Tout comme dans tous les parcs du monde, il existe des comportements à suivre afin de préserver l’environnement de vie de ces animaux. Donc, il faut bien lire les consignes avant de pénétrer dans le parc. Il est possible de marcher ou prendre un monorail pour rejoindre une plate-forme d’observation afin de les admirer.

Il faut dire que les macaques du site sont plutôt calmes, contrairement à d’autres réserves connues dans le monde. Le moment le plus intéressant à voir est sans aucun doute le moment du repas. Où tous ces animaux attendent et se réunissent. Il est agréable d’admirer le quotidien de ces bêtes fascinantes. En plus de l’observation des singes, il faut savoir que le parc abrite également deux temples et une aire de jeu avec des toboggans, cordes et balançoires. Dans tous les cas, la montagne des singes est une étape intéressante à faire durant un séjour au Japon. En famille, entre amis ou en couple, une belle expérience sera au rendez-vous.

Be the first to comment on "Voyage au Japon : que faire à Oita sur l’île de Kyushu ?"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*