Maison

Commerce des meubles en 2021 : bond des ventes en ligne

commerce des meubles 2021

Le commerce des meubles en 2021 est-il en bonne santé? Durant les mois de confinements, l’espace vie des Français a été mis en valeur. Ce qui implique l’allocation budgétaire supplémentaire afin d’aménager son intérieur. Un changement de mode de consommation a été aussi senti car les ménages ont largement optés pour les achats en ligne pour une simple raison : la distanciation sociale. Par rapport à ce type de comportement d’achat, les firmes opérant dans les ventes des meubles devraient réajuster de plus en plus leur stratégie commerciale en tenant compte de la transformation digitale.

Quelle approche devra-t-on entreprendre pour soutenir la transformation digitale d’e-commerçants de meubles ? Est-il avantageux d’adopter en ligne les techniques marketings qui marchent en rayon physique ?

Selon une étude menée par l’Institut d’études Xerfi en 2021, le marché du meuble pourrait rebondir de 9% cette année. Ce chiffre peut-être expliqué par rapport au contexte du moment qui  est la crise sanitaire dont les conséquences représentent d’importants avantages pour équiper l’intérieur d’une maison.

D’autant plus, ces périodes pandémiques n’ont fait que de pousser les employeurs à faire travailler leurs employés à domicile. Et ces derniers en profitent pour réaménager l’intérieur de maison en achetant de nouveaux mobiliers et en adoptant de nouvelle décoration.

L’adaptation des grandes marques de meubles par rapport à cette  mutation de modes de consommations reste inéluctable.

2020 prospérité de l’e-commerce de l’ameublement

Pendant les périodes de crise sanitaire, les Européens et surtout les Français s’intéressent particulièrement à la décoration de leurs foyers. Selon l’IPEA, l’Institut d’études et de promotion de l’ameublement en France, une augmentation des ventes de meubles et de décoration d’intérieur de 35,8% a été recensée en juin 2020, de 13,7% en août 2020 et de 12,8% en octobre 2020.

60 milliards d’euros ont été les dépenses octroyées par les Français dans l’achat de mobiliers d’intérieur qui représente approximativement 5% de leur budget total.

Cette orientation devrait être gardée en 2021 car selon l’IPEA, il y aurait une augmentation de vente comprise entre 4,7% et 5,7%.

Ce penchant positif s’ensuit,  effectivement, par l’envol de l’e-commerce de l’ameublement, amplifié par le contexte de distanciation sociale

Même les babyboumeurs, naturellement réfractaires au commerce digital, se corrigent. De telle manière que lors du premier mois du confinement, en mars 2020, la quantité d’internautes qui ont effectué des achats en ligne pour la première fois avait augmenté de 12%, selon Business Wires.

En effet, emprunter le chemin du digital est devenu un enjeu inéluctable pour les marques si elles désirent cibler un public plus large hyper-connectés.

Transformation digitale du commerce des meubles en 2021 : Incontournable

Le nombre de consommateurs persuadés par le commerce en ligne sont en augmentation. Les opérateurs dans l’ameublement doit se rendre compte qu’ils doivent activer rapidement la transformation digitale de leur activité dès cette année 2021.

Et Xerfi en recommande vivement car selon ses études, l’institut a estimé que 50% des ventes du marché de l’ameublement et de la décoration devraient se faire en ligne d’ici 20 ans.

Cette tendance est confirmée par la forte concurrence entre les commerçants de mobiliers traditionnels tels qu’Ikea, Alinéa avec les pure players qui sont Made et Miliboo.

Toutefois, il faut bien retenir les techniques qui marchent pour faire progresser les prouesses commerciales en temps de crise.

L’accompagnement client offre un considérable avantage aux leaders de l’ameublement français face aux pures players. Ils sont les experts en la matière mais il serait rationnel qu’ils trouveront un équivalent numérique afin de l’améliorer.

Besoins des consommateurs sur les réseaux-sociaux

Se servir les réseaux sociaux et l’influence marketing est aussi fondamental pour le commerce digital. Le résultat d’une enquête menée par IPSOS démontrait que 56% des Français se rendent aux magasins pour trouver une inspiration de décoration.

L’utilisation des réseaux sociaux devient ainsi un bon tremplin pour jouer un rôle identique. Ils représentent une belle opportunité pour créer une nouvelle méthode de relation client.

Les chiffres ci-dessous ne prouvent pas le contraire :

  • Sur Facebook , Maisons du Monde enregistre 2,2 millions d’abonnés
  • Sur Instagram, Maisons du Monde enregistre 2,4 millions d’abonnés
  • Sur Facebook, MeCazza a augmenté par 4 la quantité de ses followers lors de son dernier concours.
  • Sur Facebook, Initiatives Décorations (ID Paris) a optimisé sa présence en ligne après une stratégie de publications sponsorisées.

Certains spécialistes de décoration accentuent leur présence sur les réseaux pour bien entretenir leur relation client :

  • Sur Facebook, DeLafée partage régulièrement des idées de décorations de meubles dorés.

Source: Forbes

Partage :

Comment here