Santé

Quel impact sur le secteur des soins esthétiques à l’étranger ?

La croissance de la popularité du tourisme médical a attiré l’attention des décideurs politiques, des chercheurs et des médias. À l’origine, ce terme désignait les voyages de patients de pays moins développés vers des pays développés à la recherche de traitements esthétiques.

Tourisme médical et le traitement des soins esthétiques

Aujourd’hui, nous constatons des changements qualitatifs et quantitatifs dans la mobilité des patients, les gens investissent et se déplacent des pays riches vers les pays moins développés pour accéder aux services de santé.

Cette évolution est principalement due au coût relativement faible des traitements dans les pays moins développés, à la disponibilité de vols bon marché et à l’augmentation des informations commerciales et des informations en ligne sur la disponibilité des services médicaux et les soins de chirurgie esthetique.

Le mot « tourisme » dans le concept de tourisme médical signifie que les gens restent souvent dans le pays étranger après l’intervention médicale. Les voyageurs peuvent donc profiter de leur visite en faisant du tourisme, des excursions d’une journée ou en participant à toute autre activité touristique traditionnelle.

Coût

Le tourisme médical représente un phénomène mondial de plusieurs milliards de dollars qui devrait connaître une croissance considérable au cours de la prochaine décennie. Pour la personne qui s’intéresse aux services de santé, le coût est le facteur clé qui intervient dans la décision d’avoir des soins médicaux à l’étranger.

La principale raison pour laquelle les cliniques et les hôpitaux des pays en développement peuvent baisser leurs prix est directement liée à la situation économique du pays. On observe une corrélation directe avec le produit intérieur brut par habitant du pays, qui est une approximation des niveaux de revenus. En conséquence, les prix des opérations chirurgicales sont de 30 à 70 % inférieurs dans les pays qui encouragent le tourisme médical par rapport aux États-Unis.

Qualité

La qualité des services dans le secteur des soins de santé comporte deux composantes principales : la qualité technique ou mécanique et la qualité fonctionnelle ou de service. L’équipement technique est au cœur de l’algorithme de diagnostic des patients, tandis que la qualité fonctionnelle est mesurée par le service offert dans les centres de soins (comme les services du personnel, des infirmières et, surtout, des médecins envers le patient et leurs assistants). La qualité du service dans l’industrie du tourisme médical est un élément essentiel pour attirer les clients.

L’un des obstacles fondamentaux à l’acceptation du tourisme médical est la perception d’une qualité insuffisante. Une des clés pour la surmonter est l’utilisation de stratégies de marketing adéquates et l’évaluation de la qualité via l’accréditation d’une institution reconnue au niveau international. Une telle accréditation est essentielle pour renforcer la confiance dans la qualité des soins de santé.

Cette confiance peut être encore plus forte si l’accréditation est suivie d’une affiliation avec des hôpitaux ou des systèmes de soins de santé réputés dans les pays industrialisés. Une fois que les prestataires de soins de santé sont accrédités et font partie de réseaux internationaux d’orientation, ils peuvent être évalués de manière appropriée en ce qui concerne les risques.

Types de traitements

Les catégories de différents traitements et leur disponibilité représentent également un facteur important dans la décision de s’engager dans le tourisme médical. Les types de procédures les plus courants que les patients pratiquent lors de voyages de tourisme médical sont la chirurgie esthétique, la dentisterie, la transplantation d’organes, la chirurgie cardiaque et la chirurgie orthopédique.

Toutefois, une grande variété de services peut être obtenue par le biais du tourisme médical, allant de divers traitements essentiels à différents types de traitements traditionnels et alternatifs. Le tourisme reproductif et l’externalisation de la reproduction sont de plus en plus populaires, c’est-à-dire la pratique consistant à se rendre à l’étranger pour pratiquer la gestation pour autrui, la fécondation in vitro et d’autres méthodes de techniques de reproduction assistée.

Outre le coût, l’accès est un autre facteur important responsable de l’augmentation du tourisme médical. L’absence d’accès, soit en raison de l’indisponibilité de la technologie, soit en raison de l’interdiction dans le pays d’origine, peut par la suite conduire au tourisme médical. Les exemples les plus courants sont le transfert cytoplasmique ou la thérapie par cellules souches.

Partage :