Santé

Les problèmes digestifs et leur relation avec l’orthodontie

Malocclusion dentaire et problèmes digestifs

Les inconvénients de la malocclusion dentaire ne sont pas uniquement d’ordre esthétique. Un mauvais alignement des dents peut également se répercuter sur la santé et notamment sur la digestion. Le traitement d’une malposition dentaire en recourant à divers dispositifs orthodontiques s’impose donc pour rester en bonne santé.

 

Les conséquences d’une malocclusion dentaire sur la digestion

Un mauvais alignement des dents n’est pas sans conséquence sur la digestion:

  1. La malocclusion entrave en effet la mastication, première étape dans ce processus biologique.
  2. Le frottement des dents que génère la mastication broie les aliments rendus mous par la salive.
  3. Le « bol alimentaire » ainsi obtenu facilite les efforts de l’estomac et des intestins pour garantir une bonne digestion.

Toutefois, en cas de malocclusion, la réduction mécanique des aliments est insuffisante. De gros morceaux d’aliments arrivent dans le tube digestif. Pour permettre leur digestion, la production de suc gastrique est accrue, ce qui a pour effet entre autres de provoquer des brûlures d’estomac s’accompagnant de remontée acide. Le ballonnement est une autre manifestation d’une mauvaise digestion due à une malocclusion. Avec le temps, la situation peut s’aggraver et conduire à l’apparition du syndrome du côlon irritable. Ce trouble du fonctionnement du tube digestif provoque de la diarrhée ou au contraire de la constipation. Le syndrome du côlon irritable est bénin, mais peut altérer la qualité de vie des personnes touchées.

Problèmes de digestion

La malocclusion dentaire provoque par ailleurs une usure prématurée des dents, ce qui peut altérer leur fonction dans la mastication. Les dents croches aussi peuvent avoir une incidence sur la digestion. Elles sont difficiles à nettoyer, ce qui favorise la prolifération des bactéries dans l’espace interdentaire et l’apparition d’une parodontite. Cette inflammation de la gencive peut conduire à un déchaussement des dents et altérer ainsi la mastication.

 

La malocclusion dentaire, un risque pour la santé en général

La malocclusion dentaire peut aussi conduire à une atteinte cardiaque. Les bactéries dans la bouche qui prolifèrent à cause d’une hygiène buccodentaire insuffisante peuvent en effet se déverser dans la circulation sanguine et migrer vers le cœur. Elles se logent dans la paroi du cœur et peut provoquer une endocardite ou dans les valves cardiaques.

Un mauvais alignement des dents peut aussi affecter le développement des mâchoires. Dans ce cas, le passage de l’air dans les voies respiratoires est entravé, ce qui peut favoriser le ronflement. L’apnée du sommeil est une autre conséquence respiratoire d’une malposition dentaire. Une malocclusion trop importante gêne la prononciation.

La malocclusion peut aussi engendrer des douleurs au visage, des maux de tête et le bruxisme, le fait de grincer des dents durant le sommeil. Et bien sûr, les effets indésirables les plus flagrants d’une malocclusion sont d’ordre esthétique. Les personnes avec des dents mal placées peuvent perdre confiance en elles.

 

Les traitements orthodontiques pour corriger une malocclusion

Les solutions orthodontiques visent à réaligner les dents. L’orthodontiste peut recourir à différentes techniques en tenant compte de l’âge du patient et de la gravité de la malocclusion. L’orthodontiste peut proposer la pose d’appareils dentaires fixes ou amovibles. Ils exercent une pression sur les dents, ce qui permet de les repositionner. Parmi ces dispositifs figure les bagues dentaires permettant de réaligner des dents de travers ou qui se chevauchent. Elles sont constituées de boîtiers fixés sur la face visible de la dent, d’un arc et d’attaches.

appareil dentaire lingualBien qu’efficaces, les bagues dentaires sont inesthétiques pour beaucoup de patients. L’orthodontiste peut aussi recommander la pose d’un appareil dentaire lingual. Il repose sur la même technique que les bagues dentaires, mais est positionné sur la face arrière des dents, face à la langue. Si ce dispositif est plus esthétique, il peut irriter la langue et gêner l’élocution.

Il existe également les gouttières d’alignement ou aligneurs. Ces dispositifs plus récents sont très discrets, mais tout aussi efficaces que ses prédécesseurs. Invisibles, ils présentent aussi l’avantage d’être amovible. Mais pour obtenir un résultat appréciable, un port quotidien d’au moins 22 heures est indispensable. Les aligneurs doivent être remplacés à intervalles réguliers jusqu’à ce que les dents se mettent dans la position souhaitée.

Si la malocclusion est trop importante, une chirurgie peut être envisagée. Une extraction est par ailleurs recommandée pour corriger un mauvais positionnement des dents dues à un encombrement dentaire.

Partage :

Comment here