Tech

Comment fonctionne une cigarette électronique ?

Eliquide, E-cig comment ça marche ?

Les cigarettes électroniques, également appelées e-cigarettes ou e-cigs, sont une méthode alternative de consommation de la nicotine, la substance chimique du tabac qui crée une dépendance. Les fabricants conçoivent des cigarettes électroniques aux designs très variés mais elles ne contiennent pas de tabac et ne nécessitent pas d’allumette ni de flamme.

Une e-cigarette est un appareil à piles qui transforme la nicotine liquide contenu dans le e-liquide en un brouillard, ou vapeur, que l’utilisateur inhale. Il n’y a pas de feu, pas de cendres et très peu d’odeur de vapeur. Les e-cigarettes ne contiennent pas toutes les substances chimiques nocives associées à la consommation de cigarettes, comme le monoxyde de carbone et le goudron.

Les fabricants et les clients satisfaits affirment que la e-cigarette est une alternative plus saine aux cigarettes traditionnelles, qui causent plus de 70.000 décès chaque année en France.

La cigarette électronique a été inventée par le pharmacien chinois Hon Lik, qui a breveté le dispositif en 2003 et l’a introduit sur le marché chinois l’année suivante. De nombreuses entreprises vendent aujourd’hui des cigarettes électroniques à des clients du monde entier. Mais comme la cigarette électronique a gagné en popularité, certains s’inquiètent de sa sécurité, notamment de la possibilité que la vapeur créée par les appareils contienne des produits chimiques dangereux.

La cigarette électronique est-elle un choix plus propre et plus sain pour les fumeurs ? Ou s’agit-il d’un appareil dangereux qui présente des risques cachés ? Mais avant tout, comment fonctionne une cigarette électronique et pourquoi est-elle devenue si populaire ?

Utilisation d’une cigarette électronique

L’allumage d’une cigarette traditionnelle fait brûler le tabac, libérant ainsi une fumée qui contient de la nicotine. L’utilisateur respire la fumée pour délivrer la nicotine aux poumons. Une cigarette électronique ne repose pas sur ce processus de combustion. Elle chauffe plutôt un e-liquide pouvant contenir de la nicotine et transforme ce liquide en vapeur, ou brouillard, que l’utilisateur inhale. En fonction de la cigarette électronique, l’utilisateur peut simplement inhaler à partir de la cartouche pour commencer le processus de vaporisation, bien que certains appareils soient dotés d’un interrupteur manuel qui active le vaporisateur à l’intérieur.

Une e-cigarette se compose de trois parties principales :

  • une batterie rechargeable au lithium
  • une chambre de vaporisation, appelé atomiseur
  • un réservoir contenant le e-liquide

La batterie au lithium alimente la e-cigarette et peut être chargée à l’aide d’un chargeur similaire à ceux utilisés pour les batteries de téléphones portables. La batterie chargée est reliée à la chambre de vaporisation, un tube creux qui contient les composants électroniques et un atomiseur (composant qui crée la vapeur).

Les utilisateurs de e-cigarettes (vapoteurs) inhalent comme ils le feraient avec une cigarette ordinaire. Cette inhalation active l’atomiseur pour chauffer le e-liquide dans la cartouche et convertir le e-liquide en vapeur. L’inhalation de cette vapeur par l’embout buccal libère de la nicotine dans les poumons, et le vapoteur exhale une vapeur qui ressemble à un nuage de fumée de cigarette.

Les adeptes de la vape disent qu’ils éprouvent beaucoup de sensations identiques à celles des fumeurs de tabac : ils tiennent l’appareil à la main, inhalent et expirent. De nombreuses e-cigarettes ont une diode électroluminescente à leur extrémité qui s’allume lorsque l’utilisateur inspire, simulant une flamme.

Le e-liquide contient généralement les ingrédients suivants :

  • Propylène Glycol (PG)
  • Glycérine Végétale (VG)
  • Nicotine
  • Arômes
  • Alcool et eau.

Les fabricants de cigarettes électroniques vendent leurs produits dans des magasins de détail, mais aussi, de plus en plus, en ligne. Un large éventail de modèles et de marques sont disponibles. Certains imitent l’apparence des cigarettes traditionnelles, tandis que d’autres ressemblent à des cigares, des pipes et même des stylos. Les prix varient, allant de 40 à 120€. Les vapoteurs achètent également des e-liquides pour recharger leurs cartouches. Le coût des e-liquides varie entre 2€ et 5€ la fiole de 10ml ce qui rend généralement les e-cigarettes moins chères à l’usage que les cigarettes traditionnelles.

Mais même si elles sont abordables et agréables à utiliser, les e-cigarettes sont-elles sûres ? Certains experts de la santé s’inquiètent du fait que les spécialistes du marketing les présentent comme une alternative plus saine au tabac. Avant d’échanger votre paquet de cigarettes contre la version électronique, renseignez-vous sur les risques potentiels des e-cigarettes pour la santé.

Risques sanitaires des cigarettes électroniques

Le contrôle de la qualité est l’un des principaux problèmes que les experts de la santé rencontrent avec les e-cigarettes. Ils affirment que les fabricants ne peuvent pas divulguer tous les ingrédients chimiques utilisés dans leurs produits. Cela signifie qu’il peut être impossible pour les vapoteurs de savoir exactement ce qu’ils consomment. On ne sait pas non plus grand-chose sur les effets à long terme sur la santé de l’exposition à la vapeur de nicotine.

La Food and Drug Administration (FDA) américaine a mené une petite étude pour analyser un échantillon de e-liquides contenant de la nicotine provenant de deux fabricants. Les résultats ont montré que la quantité de nicotine délivrée ne correspondait pas toujours à la quantité indiquée sur l’étiquette. L’étude a également révélé que certaines cartouches étiquetées sans nicotine contenaient en fait de la nicotine. Et des composés cancérigènes présents dans le tabac ont également été trouvés dans certaines cartouches de e-cigarettes, en même temps que d’autres toxines.

Malgré ces constatations, les fabricants de cigarettes électroniques affirment que leurs produits peuvent être un substitut beaucoup plus sain pour la santé que les cigarettes traditionnelles. Mais de nombreux experts de la santé affirment que les fabricants de cigarettes électroniques n’ont pas mené les recherches nécessaires pour étayer leurs affirmations notamment sur les effets à long terme.

Partage :

Comment here